Ses églises

Notre Dame des Foyers

 
L’Eglise paroissiale de La Courtine est placée sous le vocable de l’Assomption de la Vierge Marie. Elle a été reconstruite à partir de 1743 sous l’impulsion du curé de l’époque, l’abbé J.M. Michon, et consacrée le 26 août 1749. Seul le portail médiéval (XIIIème siècle) de l’ancienne église à été remployé et quelques éléments du mobilier semblent être antérieurs à la reconstruction.   
            A l’intérieur, comme dans beaucoup de nos églises, plusieurs statues de la Vierge Marie sont offertes à la dévotion des fidèles mais, ce qui est plus rare, c’est que trois modèles différents de l’époque Classique portent la même appellation : « Notre-Dame de la Courtine ».
L’une d’entre elles, placée au sommet d’un des deux autels latéraux, semble faire l’objet d’un culte plus prononcé…. C’est à elle que les Courtinois et personnes de passage offrent leurs cierges et leurs prières. En plus du titre quelle doit partager avec deux autres, on a l’habitude de l’invoquer sous le nom de Notre Dame des Foyers.
Il s’agit d’une Vierge à l’Enfant en bois polychrome qui pourrait dater du XVIIème siècle. Debout, elle tient dans ses bras l’enfant Jésus qui, un peu en équilibre sur le bord du manteau de sa mère, tient dans sa main gauche le globe (qui a perdu sa croix) alors que sa main droite se dirige vers le visage de Marie, comme pour nous la désigner. Cette dernière, le visage souriant et serein, est couronnée.
Simple et dépouillée des ornements traditionnels ( riches tuniques, manteaux aux tissus brodés d’orfrois, voiles vaporeux, sceptre, fleurs de lys etc….) elle nous invite a regarder l’essentiel et nous propose de nous dépouiller du superflu. Son regard profond, serein et fixé sur l’infini nous donne à espérer, à faire confiance à celui quelle tient dans ses bras et qui pose sur nous son regard.
Sous son vocable de Notre-Dame des Foyers, nous lui confions toutes les familles, puisant dans sa sérénité ce qui manque à notre société. Nous avons bien souvent l’habitude dans nos prières de lui demander telle ou telle chose, tel changement, la santé, la paix, etc…. et si tout simplement, devant elle, nous nous laissions instruire par elle.
Laissons-lui l’initiative, faisons taire nos incessantes demandes et osons faire raisonner ses paroles à Cana : « Tout ce qu’Il vous dira, faites le » (Jn 2,5).  Invitation donc à poursuivre notre démarche et notre prière vers Celui qui est plus intime à nous même que nous même ! 

Eglise de Saint Denis

Cette église se situant sur la commune de La Courtine a été  probablement édifiée au XIIIe ou XIVe siècle puis a été reconstruite par l'abbé Michon au XVIIIe siècle. Aujourd'hui il ne reste que quelques parties de l'édifice (dont le clocher) restaurées par la commune et l'association des Amis de Saint Denis.

De nos jours, une messe y est toujours célébrée une fois par an au mois d'octobre.

voici un lien vers le site de l'association des amis de Saint Denis :

http://pierre.leyssene.pagesperso-orange.fr/courtine/menu_st_denis.htm