Son église

Eglise de magnat l'étrange (XIe et XIIe)

 

Cette église présente une particularité rare, celle de posséder un double-clocher mur. Une légende local explique cette caractéristique:

"Un affreux chef de brigand terrorisait le pays de Magnat-l'Etrange depuis des mois. L'évêque de Limoges et le Comte de Magnat , irrités par les pillages successifs, décidèrent alors de raisonner le bandit et firent appel à saint Pardoux. Le saint homme venu de Guéret alla à la rencontre du brigand pour lui précher la bonne parole. Le brigand l'écouta avec un sourire ironique et lui dit :

- Je te propose un marché : ta vue baisse et ne te permet pas de voir la pointe rocheuse là-bas. Je vais t'y conduire et je t'en précipiterai dans le vide. Si Dieu te dépose sain et sauf au sol, je ferai amende honorable et j'achèverai mes jours dans la repentance.

Le Diable, entendant la conversation, prit peur de perdre l'âme du bandit. Il posa alors une peau de banane sur le haut du rocher. Le brigand glissa dessus, se brisa le cou et le diable se saisit de son âme. Le comte, pour remercier saint Pardoux de son aide, décida d'élever une église à Magnat. Mais l'évêque lui fit remarquer que le Diable avait aidé saint Pardoux à éliminer le brigand. Le comte décida alors de bâtir un autre clocher en l'honneur du Diable et de le placer à côté du clocher principal."